Étape 11 : La révélation personnelle - L’histoire de Lindsay sur le traitement de la toxicomanie.

11e étape : La révélation personnelle

PRINCIPE CLÉ : Cherchez, par la prière et la méditation, à connaître la volonté de Dieu et à avoir la force de la faire.

En étudiant et en mettant en pratique les étapes du traitement, nous nous sommes familiarisés avec une vie basée sur l’humilité et l’acceptation de la volonté de Dieu, et nous nous y sommes sentis à l’aise. Il était révolu le temps de la colère et de la confusion quand nous faisions nos prières, si prières il y avait, ne les faisions soit avec une attitude obstinée et entêtée soit en larmoyant sur notre sort. Nous avons commencé à vivre de façon à ce que notre vie reflète le conseil prophétique d’Ezra Taft Benson :

« La question incessante, celle qui doit revenir le plus souvent à notre esprit, à propos de chaque pensée et acte de notre vie, devrait être : «Seigneur, que veux-tu que je fasse ? » (Actes 9:6). La réponse à cette question ne vient que par la Lumière du Christ et par le Saint-Esprit. Heureux sont ceux qui vivent de façon à être remplis des deux » (« Jesus Christ : Gifts and Expectations », Ensign, déc. 1988, p. 2).

À la onzième étape, nous avons pris l’engagement de chercher, jour après jour, durant toute notre vie, à connaître la volonté du Seigneur et à avoir la force de l’accomplir. Notre plus grand désir était d’améliorer notre capacité de nous laisser guider par le Saint-Esprit et de nous conduire en conséquence. Ce désir contrastait énormément avec l’attitude que nous avions quand nous étions perdus dans notre dépendance.

Si vous étiez comme nous, avant de commencer le traitement vous pensiez que l’espérance, la joie, la paix et l’épanouissement viendraient d’une source terrestre. Qu’il se soit agi d’alcool, de drogue, de sexe, de jeu, de dépenses frauduleuses, de pratiques alimentaires maladives ou de co-dépendance, quelle qu’ait pu être votre dépendance à vous, vous vous efforciez de vous en sortir dans un monde où vous vous sentiez désorienté, perdu et seul. Quand les autres essayaient de manifester de l’amour envers vous, vous ne le ressentiez peut-être pas. Ce n’était jamais assez. Rien ne pouvait satisfaire la faim que vous ressentiez. Cependant, quand vous avez mis en pratique les principes du traitement de la dépendance, votre cœur et votre vie ont changé.

Vous avez commencé à comprendre et à apprécier votre besoin du Sauveur, Jésus-Christ, et de son rôle dans votre vie, et à chérir la Lumière du Christ. Vous avez commencé à vous rendre compte que, lorsque vous sentez que votre conscience vous guide, vous n’êtes pas simplement en train de vous parler à vous-même. Aussi maladroit et inexpérimenté que vous aviez l’impression d’être au début, maintenant vous priez le Père au nom du Christ afin d’avoir une relation plus étroite avec lui. C’est délibérément que vous « cherchez ce Jésus sur qui les prophètes et les apôtres ont écrit » (Éther 12:41).

Vous étudiez les Écritures parce qu’elles rendent témoignage de lui en toutes circonstances, particulièrement le Livre de Mormon. De témoignage en témoignage, les prophètes du Livre de Mormon décrivent la recherche et la découverte d’une meilleure compréhension du Père par le Saint-Esprit. Vous avez mis les Écritures à l’épreuve et vous avez découvert qu’elles étaient vraies. La prière et la méditation sont devenues l’âme de votre nouvelle vie. Alors qu’autrefois vous négligiez le devoir de prière et de méditation, dorénavant, le désir de votre cœur est de vous agenouiller devant votre Père, au moins le matin et le soir, et de déverser votre cœur devant lui en remerciement pour Jésus-Christ et pour le Saint-Esprit.

En franchissant la onzième étape, vous prendrez encore plus conscience que par l’intermédiaire du Saint-Esprit vous recevrez la connaissance ou la révélation de la volonté du Père en ce qui vous concerne. Grâce à l’Expiation, vous aurez le pouvoir (ou la grâce) d’accomplir la volonté du Père. Vous saurez que vous êtes béni et soutenu par trois êtres glorifiés, Dieu le Père, Jésus-Christ et le Saint-Esprit, qui sont unis en puissance et en but afin de réaliser votre immortalité et votre vie éternelle.

Vous progresserez dans votre capacité de résister à la tentation en étudiant les Écritures et en méditant à leur sujet. Il faut de la pratique et de la patience pour apprendre à recevoir la révélation. Vous pouvez vous y préparer en étudiant ce que les prophètes et les apôtres ont dit et en essayant de conformer votre vie à leurs enseignements. Vous pouvez vous préparer en étant prêt à recevoir, à écrire, à méditer et à suivre les directives qui vous seront données. Quand vous exprimerez votre reconnaissance au Seigneur pour les bénédictions que vous aurez reçues, votre capacité de recevoir des directives augmentera.

En vous abstenant de votre dépendance, vous serez plus à même d’être guidé par le Saint-Esprit. Dallin H. Oaks, du Collège des douze apôtres, a enseigné :

Le Saint-Esprit nous protégera contre la séduction, mais pour comprendre cette bénédiction remarquable, nous devons toujours faire ce qui est nécessaire pour conserver l’Esprit. Nous devons observer les commandements, prier pour être guidé, aller à l’église et prendre la Sainte-Cène tous les dimanches. Et nous ne devons jamais faire quoi que ce soit pour chasser cet Esprit. Pour être précis, nous devons éviter la pornographie, l’alcool, le tabac et la drogue, et toujours, toujours nous abstenir d’enfreindre la loi de chasteté. Nous ne devons jamais ingérer ni faire avec notre corps des choses qui chassent l’Esprit du Seigneur et nous laissent sans protection spirituelle contre la tromperie » (dans Conference Report, oct. 2004, p. 49 ; ou Le Liahona, nov. 2004, p. 46).

La prière et la méditation sont des antidotes puissants contre la peur et la dépression. Vous « n’êtes arrivés jusque-là que par la parole du Christ, avec une foi ferme en lui, vous reposant entièrement sur les mérites de celui qui est puissant à sauver » (2 Néphi 31:19). Ce n’est qu’en allant au Père par Jésus-Christ, en son nom, avec son Esprit sur vous, que vous pouvez continuer à progresser et à grandir spirituellement. La onzième étape est un engagement à améliorer votre relation avec Dieu en vous appliquant, votre vie durant, à la recherche quotidienne de ses directives et à l’obéissance aux commandements.

 


Démarches

Allez au Père au nom de Jésus-Christ, par la prière en privé et par la méditation, afin de recevoir des directives et de la force ; recevez et étudiez votre bénédiction patriarcale

Au cours du traitement, beaucoup d’entre nous ont appris à se lever de bonne heure et à chercher un moment de solitude et de tranquillité pour étudier et prier. Si vous ne l’avez pas encore fait, prévoyez un moment pour la prière et la méditation, peut-être le matin. Pendant ce temps, vous pourrez mettre Dieu en premier, avant n’importe qui ou n’importe quoi dans la journée. Si vous n’avez pas d’empêchement physique, agenouillez-vous. Priez le Père, souvent à haute voix, et demandez-lui de vous guider par l’Esprit (voir Romains 8:26). Ensuite, étudiez en vous servant des Écritures et des enseignements des prophètes modernes afin d’être guidé dans votre méditation. Relisez souvent votre bénédiction patriarcale. Méditez en vous aidant de la prière sur les conseils qui s’y trouvent. (Si vous n’avez pas reçu de bénédiction patriarcale, parlez-en avec votre évêque afin d’en obtenir une).

La mise par écrit de vos pensées et de vos sentiments dans un journal personnel sera encore une fois un puissant moyen de vous exprimer et de faire votre auto-évaluation. Vous pouvez également mettre par écrit les conseils, le réconfort et la sagesse que vous ressentez par le Saint-Esprit.

Quand ce moment précieux de méditation en privé prend fin, ne cessez pas de prier. La prière silencieuse, dans les profondeurs de votre cœur et de votre esprit, deviendra votre façon de penser tout au long de votre journée. Dans vos rapports avec les autres, dans les décisions à prendre, quand vous aurez affaire à des émotions et à des tentations, prenez conseil auprès du Seigneur. Demandez que son Esprit soit continuellement avec vous afin d’être guidé pour faire ce qui est juste. (Voir Psaumes 46:1 ; Alma 37:36-37 ; 3 Néphi 20:1.)

 

Tout au long de la journée, méditez sur les Écritures et les autres écrits inspirés ; continuez à prier

De bien des façons, la onzième étape est la continuation naturelle de ce que vous avez fait à la dixième pour rester conscient de la vérité dans votre vie. Tandis que vous planifiez vos journées, que vous vaquez à vos activités et lorsque vous allez vous coucher le soir, que votre cœur soit continuellement tourné vers Dieu dans la prière. Une idée consiste à choisir une pensée tirée de ce que vous avez lu dans votre étude matinale et à méditer sur elle fréquemment durant vos occupations de la journée. Cet exercice vous aidera à garder l’esprit en accord avec la vérité.

Par nature, nous avons tous tendance à être indisciplinés, cependant, en ayant le regard fixé sur Jésus-Christ et l’exemple qu’il a montré, vous trouverez l’humilité de continuer à vous soumettre au Père. Comme le Sauveur, vous serez capable de dire sincèrement : « Que ta volonté soit faite » (Matthieu 26:42) durant toute la journée. La Lumière du Christ vous guidera et vous préparera à recevoir la compagnie du Saint-Esprit. La compagnie du Saint-Esprit deviendra plus constante et votre capacité de reconnaître la vérité et d’en témoigner grandira.

 


Étude et compréhension

Étudiez les Écritures et les déclarations suivantes de dirigeants de l’Église. Elles feront grandir votre compréhension et vous aideront à apprendre. Vous pouvez utiliser les Écritures, les déclarations et les questions qui suivent au cours de la méditation que vous ferez en vous aidant de la prière, dans votre étude personnelle et dans vos discussions de groupe.

 

Approchez-vous du Seigneur

« Approchez-vous de moi, et je m’approcherai de vous ; cherchez-moi avec diligence et vous me trouverez, demandez et vous recevrez, frappez et l’on vous ouvrira » (D&A 88:63).

  • Le Seigneur respecte votre volonté et votre libre arbitre. Il vous permet de choisir de vous approcher de lui sans contrainte. Il s’approche de vous quand vous lui demandez de le faire. Écrivez la façon dont vous allez vous approcher de lui aujourd’hui.

 

Reconnaissance

« Priez sans cesse. Rendez grâces en toutes choses, car c’est à votre égard la volonté de Dieu en Jésus-Christ. N’éteignez pas l’Esprit » (1 Thessaloniciens 5:17-19).

  • Si vous vous souvenez d’être reconnaissant en tout dans la vie, même des choses que vous ne comprenez pas, vous serez capable de garder ce contact permanent avec Dieu que Paul appelle prier « sans cesse ». Essayez de remercier Dieu tout au long de la journée. De quelle façon cette attitude agit-elle sur votre intimité avec l’Esprit ?

 

Faites-vous un festin des paroles du Christ

« Les anges parlent par le pouvoir du Saint-Esprit : c’est pourquoi, ils disent les paroles du Christ. C’est pour cela que je vous ai dit : Faites-vous un festin des paroles du Christ, car voici, les paroles du Christ vous diront tout ce que vous devez faire » (2 Néphi 32:3).

  • Dans ce verset, Néphi enseigne que, lorsque vous vous faites un festin des paroles du Christ, ces paroles vous guideront dans tout ce que vous avez besoin de savoir et de faire. Imaginez ce que vous sentiriez si vous pouviez marcher et parler avec Jésus-Christ tout au long de la journée. Expliquez par écrit ce que vous éprouvez quand vous vous représentez cette situation.

 

Révélation personnelle

« Le Sauveur a dit : «Je te le dirai dans ton esprit et dans ton cœur par le Saint-Esprit » (D&A 8:2, italiques ajoutés)… « Une impression laissée sur l’esprit est très précise. Des mots détaillés peuvent être entendus ou ressentis et retranscrits comme si les instructions étaient dictées. Une communication qui touche le cœur est une impression plus générale » (Richard G. Scott, « Helping Others to Be Spiritually Led », Doctrine and Covenants and Church History symposium, 11 août 1998, p. 2).

  • Au fur et à mesure que votre compréhension de la révélation personnelle augmentera, vous la reconnaîtrez plus souvent et de façons plus diverses. Racontez par écrit comment vous avez reçu des impressions et des révélations du Seigneur.

« Je vous dis que [les choses dont j’ai parlé] me sont révélées par l’Esprit-Saint de Dieu. Voici, j’ai jeûné et prié de nombreux jours afin de connaître ces choses par moi-même. Et maintenant, je sais par moi-même qu’elles sont vraies ; car le Seigneur Dieu me les a manifestées par son Esprit-Saint ; et c’est là l’esprit de révélation qui est en moi » (Alma 5:46).

  • Alma témoigne que, lorsqu’il prie et jeûne, sa capacité de recevoir la révélation augmente. On peut considérer que vous abstenir de ce qui cause votre dépendance est une forme de jeûne. Expliquez par écrit comment l’abstinence a augmenté votre capacité d’avoir l’esprit de révélation.

« L’idée selon laquelle la lecture des Écritures peut conduire à l’inspiration et à la révélation ouvre la porte à la vérité qu’une Écriture ne se limite pas au sens qui lui a été donné quand elle a été écrite mais qu’elle peut aussi contenir une signification pour le lecteur d’aujourd’hui. Plus encore, la lecture des Écritures peut également permettre au lecteur de recevoir la révélation sur tout sujet que le Seigneur juge bon de lui communiquer à ce moment-là. Nous n’exagérons pas quand nous disons que les Écritures peuvent agir comme un urim et un thummim pour nous aider, chacun de nous, à recevoir la révélation personnelle » (Dallin H. Oaks, « Scripture Reading and Revelation », Ensign, janv. 1995, p. 8).

  • L’apprentissage du langage des Écritures ressemble beaucoup à l’apprentissage d’une langue étrangère. Le meilleur moyen de l’acquérir est de vous immerger dans les Écritures, de les lire et de les étudier chaque jour. Écrivez sur un passage des Écritures dont le sens s’est ouvert à vous et qui est devenu pour vous une révélation personnelle.

 

Recevoir des conseils du Seigneur

« Ne cherchez pas à conseiller le Seigneur, mais à prendre conseil auprès de lui. Car voici, vous savez vous-mêmes qu’il gouverne toutes ses œuvres avec sagesse, et avec justice, et avec une grande miséricorde » (Jacob 4:10).

  • Nos prières ont peut-être été inefficaces dans le passé parce que nous passions plus de temps à conseiller le Seigneur, à lui dire ce que nous voulions, qu’à lui demander sa volonté à propos de notre décision et de notre conduite. Repensez à une expérience récente de prière. Était-elle pleine de conseils donnés au Seigneur ou reçus du Seigneur ? Expliquez par écrit votre disposition à écouter et à recevoir les conseils qu’il vous donnera.